Quotidien de recommandation musicale

Yann Gourdon, tituber sans tomber [podcast musique & soin ép. 3]

Écouter
Musique Journal -   Yann Gourdon, tituber sans tomber [podcast musique & soin ép. 3]
Chargement…

Membre du collectif La Nòvia et de nombreuses formations musicales dont le groupe France, Yann Gourdon est un artiste qui depuis de longues années travaille au carrefour des musiques expérimentales et des musiques régionales de notre pays – même si ce sont des termes dans lesquels ils ne se reconnaît pas tout à fait, comme il le dit dans le présent podcast. Il joue de la vielle à roue et s’intéresse particulièrement au rapport au temps qu’il entretient à travers sa pratique, souvent construite autour de bourdons, de durée pure, d’étendues. Une des choses qui l’anime le plus profondément, c’est l’idée de faire émerger par le son ce qu’il nomme une « zone », un espace-temps qui serait situé au-delà de lui-même en tant qu’instrumentiste, et au-delà même de la notion de performance face à un public, ou de quelque contexte régional ou folklorique que ce soit. Il est néanmoins très ancré dans la partie auvergnate et « massif centralienne » du territoire occitan où il est installé avec sa famille depuis dix ans, au Puy, et dont il parle ici.

Le podcast donne à entendre des morceaux sélectionnés par Yann pour leur caractère curatif quand bien même ils ne seraient pas liés à des rituels de guérison et qui vont de l’aire occitane à l’Asie centrale en passant par Alvin Lucier ou par la compositrice franco-berlinoise Jessica Ekomane. On peut y entendre un extrait du dernier très bel album de Jéricho paru en septembre chez La Nòvia et ça se termine par un live de France aux Instants Chavriés en 2017.

Cette sélection est ponctuée par un entretien avec Yann, mené par Jordan Saïsset, qui travaille au CIRDOC – Institut Occitan de Cultura, à Béziers, où il s’occupe du département musique, patrimoine sonore et création actuelle. L’entretien a été enregistré dans le studio de Ràdio Lenga d’Òc, à Montpellier.

*****************************

Tracklist :

– Abdorahim Hamidov : Dotâr Navâsi [Ouzbekistan, l’art du dotâr – Ocora, 1997]

– Catherine Lamb : Tone/Noise, for nine multi-tracked violas [Periphery – Engraved Glass, 2012]

– Alvin Lucier : Crossings, for small orchestra with slow-sweep pure wave oscillator [Crossings – Lovely Music Ltd , 1990]

– Jan Dau Melhau & Bernad Combi : Lo diable es jos la porta [Lo diable es jos la porta – Lo Chamin de Sent Jaume, 2003]

– Jéricho : Bourrée à Tournadre / Planh de la Madalena [De dreit nien – La Nòvia, 2020]

– Jessica Ekomane : Never odd or even [Multivocal – Important Records, 2019]

– Rosina de Pèira : Se io sabiai volar [Rosina de Pèira – Revolum, 1975]

– Ostad Elahi : Ali Àman Yâ Ali [Harmonies célestes, l’art du luth oriental tanbur – Le Chant Du Monde, 1999]

– Yann Gourdon : Pli [Echonomy split series #3 – Otomatik Muziek, 1999]

– Gigi Bombace : Giuglianese, 1995 [vidéo YouTube]

– Ellen Arkbro : For organ and brass [For organ and brass – Subtext, 1997]

– Abdullâh Mamadshâyev : Falak et deux rubâ’i [Tadjikistan, chants des bardes – VDE-Gallo 1998]

– France : live aux Instants Chavirés, le 17 novembre 2017

*****************************

Ce podcast fait partie du programme « Musique et soin » initié par le festival Les Siestes Électroniques, développé dans le cadre de la plateforme Shape et rendu possible par l’aide de l’Union Européenne (programme Creative Europe).